mardi 14 août 2018

L’oligarchie suprême des familles de Noblesse Noire :



Le pouvoir caché derrière les Rothschild, 

Les véritables Illuminati de la pyramide sociétale


Cet article est le premier d’une série dont le sujet est probablement des plus importants
que ce site a à vous offrir. Il révèle probablement LE secret le mieux gardé :
Les véritables familles « Illuminati » qui dirigent notre monde.


Vous trouverez sur Youtube la conférence enregistrée par le gérant du site Révolution Vibratoire, sur le même sujet. Il reprend dans les grandes largeurs l'article ci-dessous, que vous êtes malgré tout invités à lire, ne serait-ce que pour en vérifier par vous-mêmes les sources.


La plupart de ceux qui cherchent la vérité sur les structures du pouvoir qui régissent notre société, trouvent en général les francs-maçons, le capitalisme, les Etats Unis ou Israël, à la source de l’asservissement de la population et de tous leurs problèmes.
Ils vont en général nommer les Illuminati, avec les Rothschild et les « juifs », et certains tournent même vers un antisémitisme qui n’a jamais fait que le jeu de notre élite, en assimilant toute la nation juive à la tête de la pyramide du monde, notamment dû à leur agent* Alain (Bonnet de) Soral qui n’explique jamais que les richissimes Rothschild sont d’origine babylonienne « reconverties » juives, perpétuant ainsi le Talmud babylonien qui est à la source du catholicisme papal (*sinon pourquoi voudrait-il en faire une religion d’Etat ?).


Le christianisme originel en serait sa plus farouche ennemie, d’où la censure par l’Eglise papale du mouvement protestant qui permettait à tous de lire la Bible grâce à l’imprimerie naissante (seuls les prêtres peuvent lire la Bible dans le catholicisme car « Ça pourrait être dangereux » selon le Pape !).  Sûr, car ça aurait compromis sa récupération à des fins socio-politiques, militaires et mercantiles en toute tranquillité par l’élite romaine de l’époque, leur plan y étant étalé à la vue de tous.


Il n’y a pas que les Rothschild qui font en effet parti de cette conspiration qui sont à la tête de ces richissimes cartels mafieux les véritables décideurs derrière nos chefs d’Etats, VIP, monopoles militaro-industriels, sociétés secrètes, nos universités et religions, bref la structure dirigeante de notre société. Les Rothschild ne sont que les représentants officiels des familles de Noblesses Noires, reportant l’attention ailleurs qu’au Vatican et cette aristocratie « noire » (en référence à leurs actions, pas la couleur de leur peau bien sûr).


Pourtant l’œil qui voit Tout était là, sous notre pif, tout ce temps.

Quand on mentionne le rôle du Vatican, des Jésuites ou des cités-Etats (qui auront droit à un article prochainement, avec la notion d’esclave du système), de la City de Londres, de Washington DC ou du Vatican comme les acteurs principaux du pouvoir personne ou presque, ne sait de quoi on parle.


 & il est encore plus difficile de mentionner les noblesses noires, comme les véritables maîtres du monde et membres les plus riches et puissants de la planète :
Les « Illuminati » qui est un terme générique englobant une structure bien plus complexe, même s’ils existent réellement bien sûr : Ils ont même leur site.


C’est pourtant eux qui, depuis des siècles voire des millénaires dirigent notre monde, en laissant sa gestion à une structure pyramidale dont on retrouve le symbole partout :

 
  
Même dans les mouvements dits « contestataires », prouvant ainsi qu’ils sont tous contrôlés : Voir mon article sur les Anonymous, OWS et les révolutions de "couleurs" ainsi que cet article, pour plus de précisions sur le rôle des Anonymous dans la cooptation de mouvements populaires militants, le harcèlement des lanceurs d'alerte et le trollage professionnel sur les sujets sensibles.


 Les conspirateurs à la noix, et surtout agents nazis cathos, comme Alain (Bonnet de) Soral, se concentrent sur la conspiration judéo-maçonnique si chère à Hitler et Vichy :


...Sans jamais mentionner que la franc-maçonnerie illuministe est au moins infiltrée par les jésuites (Adam Weishaupt, fondateur des Illuminati était professeur de théologie, et formé dans une université jésuite) ni qu’elle s’inspire des Templiers lucifériens à la solde de Rome (au moins pour les hauts gradés, comme dans toutes les sociétés secrètes et confréries) :


Ni du fait que des centaines d’autres familles nobles de diverses confessions (mais toutes ayant leurs origines dans les cultes païens Assyro-Phéniciens puis Gréco-Romain) font parties de la crème de l’élite, s’entre-épousent entre elles depuis des siècles, et qui toutes, produisent des membres qui jouent des rôles essentiels pour l’établissement du Nouvel Ordre Mondial
Ce NOM qui n’est en vérité qu’un retour occulte à l’Empire romain qui n’est jamais tombé qu’en apparence en devenant l’Empire catholique « sacré » de Rome :
Le Vatican, changeant toujours de nom mais jamais de lois liberticides pour le peuple asservi.


Toutes les célébrités du monde politique ou du spectacle sont liées par le sang bleu.

En nous servant régulièrement la semblance de deux parties opposés (droite et gauche)...


Durant les représentations officielles de présidents, rien n’est laissé au hasard : Vous croyez vraiment que ces cornes subliminales n’étaient pas intentionnelles ?

La lutte des classes, la lutte des sexes, des générations, etc. ; la révolution française historiquement entièrement cooptée par la franc-maçonnerie (à la solde des jésuites du Vatican) ; Des « héros de la liberté » comme Assange (un instrument entièrement contrôlé mentalement par la CIA), Snowden et bien d’autres (qui seront exposés en leur temps) …


Julian Assange dans la secte néo-nazie qui l’a formaté pendant son enfance.

Depuis l’avènement du libre échange d’informations via internet, on nous fait penser que notre liberté d’action, de s’exprimer ou même de pensée est un acquis.
Rien n’est plus faux, comme le code Justinien et certaines bulles pontificales le prouvent : Nous vivons dans une illusion concoctée depuis très longtemps par les élites de cette société.


 Qui sont ces élites, et comment ce système s’est-il mis en place et fonctionne réellement ? C’est ce que je vais tenter de vous faire découvrir dans cet article, qui aura au moins une suite.

Les noblesses « Noires » au sommet de la pyramide du pouvoir mondial


Les 55 blasons de familles régnantes surmontés de l’aigle à double tête Qu’on retrouve sur de nombreux drapeaux aujourd’hui.

Dans son ouvrage Conspirators Hierarchy – The story of the Committee of 300
(Hiérarchie des Conspirateurs : L’histoire du Comité des 300), le Dr John Coleman,
Ancien agent britannique du MI6, dévoile le pouvoir dissimulé derrière le Nouvel Ordre Mondial : 

 Sionisme, Communisme, Libéralisme, extrême droite, ONU, OPEP, CIA, Mossad et autres agences de services secrets & d’ingénierie sociale sont tous sous la coupe du Comité des 300 (familles).

« Il existe une conspiration mondiale orchestrée par un groupe extrêmement puissant et dont les membres sont génétiquement liés. Il comporte des personnalités très influentes, les dirigeants politiques les plus éminents et l’élite des sociétés comme les membres de ce que l’on appelle la Noblesse noire d’EuropeSon but est de mettre en place le gouvernement mondial, dépourvu de frontières nationales et régionales. Leur intention est d’obtenir le contrôle total de tous les hommes et de réduire la population mondiale (drastiquement à 500 millions d’individus, NdA) pour y arriver. Alors que le concept de Nouvel Ordre Mondial est abondamment usité quand on se réfère à ce groupe, il est plus utile d’identifier les principales organisations, institutions et individus qui constituent un immense entrelacs de réseaux liés à l’élite des conspirateurs. »

Les pierres-guides de Géorgie, qui décrivent les 10 commandements du Nouvel Ordre Mondial, avec en tout premier : 
« Maintenir l’humanité sous les 500 millions en perpétuelle balance avec la nature ».

"La noblesse noire est le noyau et le fondement du syndicat mondial du crime.
Ce sont les propriétaires et les contrôleurs de l’Etat du Vatican, le Saint-Siège, de la Société de Jésus (Jésuites), de l'Ordre Souverain Militaire de Malte, des Chevaliers de Colomb et de la mafia italienne.


Ils sont le groupe centralisé au sein des familles royales et nobles d'Europe et sont mariés avec la plupart des membres de la royauté européenne.

Les noblesses noires sont les dirigeants des anciens États pontificaux et travaillent en étroite collaboration avec d’autres familles nobles italiennes (& européennes)
Ils gèrent les monarchies européennes en tant que branches de leur empire romain corporatiste.


La noblesse noire utilise le Vatican comme réseau d'intelligence avec ses sièges épiscopaux comme surveillants de districts. Les archevêques sont le plus haut niveau de surveillance dans leurs territoires et ils supervisent la religion, la politique, les affaires, l'éducation et le crime organisé de chaque région du monde décrit au-dessus, et plus en détail aux US en dessous.


Les jésuites sont utilisés comme espions et pour l'infiltration. Ils sont impliqués dans le contrôle de l'esprit de masse qu’ils utilisent dans leurs universités pour recruter des agents pour Rome. 
L'Ordre de Malte est un conseil militaire et des ingénieurs de guerre et est constitué de chefs d’État, tous d’origine noble ou adoubés.
Les Chevaliers de Colomb sont utilisés pour s'infiltrer dans la politique, la police et la loi. 
Les mafias sont utilisées comme leurs exécuteurs qui corrompent, font chanter et extorquent les hommes d'affaires, les politiciens et les banquiers.
Le Saint-Siège est une personne morale dont se sert la noblesse noire par le biais de contrats frauduleux, pour incorporer des gouvernements et d'autres personnes morales sous son autorité." [1] (Voir Sources en bas d’article)

Les noblesses noires sont très structurées et hiérarchisées selon un modèle pyramidal comme notre société qui est à leur image, non seulement car elle en est le reflet, mais aussi car les plus puissants proviennent des pharaons Ptolémaïques (Ptolémée ou Alexandre le Grand) qui ont été les derniers pharaons d’Egypte. Ils s’en réfèrent depuis deux mille ans et ont prêtés leur symbolisme au catholicisme, qui est le centre de leur pouvoir « spirituel ».


Beaucoup de ces familles remontent en fait leur ascendance jusqu’à Babylone.
Les Rothschild par exemple, prétendent être des descendants du roi Hérode.  
C’est sûrement pour ça que le Pape leur embrasse la main en signe d’obédience.


Étant issus de familles régnantes, ils se donnent donc les titres et positions de pouvoir de ce monde, qui leur permettent de perpétuer ce contrôle et pouvoir sur le peuple (la plèbe). Il y a donc à son sommet des comtes, ducs, barons, princes, rois et empereurs au-dessus de tous les autres : Nous, les membres de la plèbe qui ne sont pas nobles et n’avons aucun droit.

Patrizio était le titre de noblesse dû aux membres de l’aristocratie régissant la ville de Venise. La base fondamentale de l'appartenance au Patriciat était la possession exclusive du pouvoir politique, ainsi qu’un caractère particulier dans sa vocation mercantile. Les patriciens se servaient ainsi eux-mêmes et l'État comme capitaines de galères, marchands, ambassadeurs, gouverneurs, fonctionnaires et sous toutes les autres formes d'organisation civile et militaire de la République.
Être patriciens vénitiens était un honneur pour toute la noblesse européenne et il était commun parmi les princes et les rois de demander et d'obtenir ce titre :
Parmi eux les rois de France, de Savoie, les Mancini, les Mazzarino (on pense au cardinal Mazarin), ou les familles papales des Orsini et des Colonna. 
[2] Voir Sources en fin d’article.


Le cardinal Mazarin

Histoire des noblesses noires, les véritables banquiers internationaux 

La Phénicie ou Canaan est sortie des anciennes civilisations du croissant fertile :
Les Empires Sumériens, Akkadiens, Edomites et Assyro- Babyloniens.


Phéniciens apportant des présents au roi Perse : Vous reconnaîtrez le bonnet Phrygien toujours porté par Marianne aujourd’hui.

 « Les Phéniciens ont établi des colonies dans toute la Méditerranée et au-delà, dans l'actuelle Afrique du Nord (Carthage), en Grèce (Chypre, Crète), en Italie (Venise),
Au Sud de la France, au Portugal et en Espagne dès 1200 avant JC voire plus tôt,
Diffusant leur culture, le premier alphabet au monde et très probablement en se reproduisant avec les populations locales. Avec les premiers établissements et quartiers généraux à Canaan, et les îles méditerranéennes telles que Chypre et la Crète (les Minoens), leurs quartiers généraux se sont déplacés à travers différentes époques plus à l'ouest, jusqu’à Carthage en Afrique du Nord/Tunisie et Venise, dans l'Italie d'aujourd'hui.


Ainsi, dès 1200-1500 av. J.-C., ils voyagent, commercent et se croisent avec les gens en Europe et dans les îles britanniques d'aujourd'hui.
Étant la première des civilisations à avoir voyagé dans la région, vous pouvez imaginer l'impact culturel et génétique qu'elles ont eu sur l'ensemble de la région méditerranéenne.

Le développement de la monnaie

À l'âge du bronze, ils extrayaient de l'étain des îles britanniques pour fabriquer du bronze, et transportaient des quantités massives d'argent des mines du sud de l'Espagne pour fournir de l'argent et des pièces de monnaie au Moyen-Orient en accumulant de grandes richesses.
 Les navires phéniciens étaient chargés d'argent jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus en porter, mais on dit qu'ils ont contourné le problème en ayant même des ancres en argent. Le résultat dans la Méditerranée élargie était une dévaluation de la monnaie, mais cela importait peu pour les Phéniciens qui avaient accès à autant de richesses qu'ils en avaient besoin. [3] Sources en fin d'article.


Buckminster Fuller écrit sur le développement de l'argent par les Phéniciens :

    "Jusqu'en 1500 av. J.-C., tout l'argent était du bétail, des agneaux, des chèvres ou des cochons - de l'argent vivant.  C'était une vraie richesse vitale, une richesse qu'on pouvait manger. Les bœufs étaient de loin le plus gros animal destiné à l'alimentation, et c'était donc la dénomination la plus élevée d'argent. Les Phéniciens transportaient leur bétail avec eux à des fins de commerce, mais ces grosses créatures se sont avérées très encombrantes lors de longs voyages. C'était l'époque où la Crète était le quartier général du peuple des gros bateaux... La Crète s'appelait la civilisation minoenne, la civilisation taureau..."


    " …Graduellement, après avoir transporté du bétail pour le commerce en 1500 av. J.-C., les Phéniciens ont inventé l'argent métallique, qu'ils ont d'abord formé en demi-anneaux de fer qui ressemblaient à une paire de cornes de taureau."

Ça me fait penser au démon-dieu Moloch ou Baal, alias El, Kronos, Seth, Saturne, à l’origine de Satan, celui pour lequel se pratiquent toujours des sacrifices d’enfants, comme prouvé par l’affaire du Pizzagate déjà détaillée sur ce blog. Il se trouve que des fouilles archéologiques ont révélés qu’à Carthage, des os brulés d’enfants dans des jarres funéraires démontrent la réalité de ces pratiques atroces chez les peuples du Moyen-Orient à cette époque. Qu'en est-il aujourd'hui ?


Les sacrifices d’enfants contre lesquels Jésus s’est rebellé selon la Bible, expliquant que son sacrifice sur la Croix rachèterait tous les péchés des hommes et rendait les sacrifices inutiles.

Les Edomites ont été nommés comme à la source de ces croyances païennes, mais selon Josephus dans « Antiquités des Juifs » aux environs de 100 BC, Jean Hyrcan « convertit » les Edomites au Judaïsme. Les Edomites étaient la descendance d’Esaü. Ils devinrent influents à Jérusalem parmi les scribes, les Pharisiens, et le gouvernement Romain. Le mélange des Romains et d’Edom est décrit dans le livre de Jasher de la Bible, et la mixture entre les Juifs et les Edomites est documenté dans l’édition de 1925 de L’encyclopédie Juive. Certains devinrent ensuite les Khazars après leur migration vers le Caucase.

Les 10 tribus d’Israël auraient produit les plus grands guerriers barbares de leurs époques respectives : 
Ça explique leur immense richesse aujourd’hui, produite par des millénaires de pillages.
"L’Empire romain fut ainsi progressivement infiltré par ces Assyro-babyloniens/Phéniciens et   Edomites «reconvertis» en juifs (à la manière d’un Sabattaï Tsevi ou Jacob Frank plus tard),
Qui avaient le monopole bancaire de l’usure, donc de la dette sur le monde.
Leur monopole devint tellement important qu’ils acquièrent des postes clés au sein de Rome. Quand Rome « s’écroula », beaucoup de ses familles régnantes fuirent pour les marécages inaccessibles du nord de l’Adriatique et établirent Venise, qui devint la ville la plus à l’ouest de l’Empire romain Byzantin, établi en 325 de notre ère par l’Empereur Constantin qui changea sa capitale de l’Italie exsangue par leurs incessants pillages à Byzance qui devint Constantinople... Du nom de son empereur, celui qui étatisa la religion chrétienne et établit le règne des césaropapistes, toujours d’actualité malgré la propagande qui nous fait penser que l’Église n’a plus de pouvoir autre que spirituel sur les dirigeants et notre monde : Les pontifes portent le même titre que les Césars, Maximus Pontifex. D'après Quintus Scævola, pontife dériverait de posse (pouvoir) et facere (faire).

Les premiers papes étaient issus de la noblesse romaine, elle-même issue des derniers pharaons Ptolémaïques (descendants de Ptolémée) qui règneront en Égypte -dont Cléopâtre- Leurs représentations restent toujours aussi spectaculairement les mêmes.

..Au 8ème siècle, Venise était un problème pour Charlemagne, du fait de leurs financements des révoltes sur son territoire (chose n’ayant pas changé depuis et s’est étendu mondialement) ; Arrivé au moyen âge, le pouvoir de Venise avait grandi jusqu’à lancer des campagnes de pillage de tous les pays de l’est de la Méditerranée, qui ont été couvertes par les croisades génocidaires entre le 11ème et le 13ème siècle. Venise et ses alliés dans la papauté ont financé ces croisades, qui culminèrent avec le pillage et la destruction de Constantinople en 1204, et marqua historiquement le déplacement de ce centre monétaire mondial vers Venise.

Le lion de la basilique de St Marc et celui de Babylone
...Au début de son règne, Venise avait choisi le lion ailé comme symbole de leur « République de St Marc », pour signaler sa continuité avec les empires brutaux d’Asie du sud-ouest qui remontaient à Babylone, d’où l’Empire romain lui-même avait été organisé au travers de ses cultes d’Apollon et Mithra (portant toujours le bonnet phrygien) :


Mithra sacrifiant le taureau sacré et Marianne : Comme un relent du passé ?

..L’empire vénitien était organisé autour de l’Eglise de St Marc sur le modèle du temple d’Apollon de Delphes en Grèce antique, l’administration vénitienne fonctionnant comme le centre de l’église d’État de même que la banque centrale de l’Empire qui devint la plus grande banque au monde. Les responsabilités financières, culturelles et d’espionnage des Procurateurs de St Marc étaient si étendues qu’aucun aristocrate vénitien ne pouvait devenir un doge (patricien) de Venise sans être d’abord un procurateur.

La domination vénitienne de la majorité du monde durant les 5 siècles qui suivirent le pillage de Constantinople s’étendait de la Chine aux îles britanniques.
Venise avait un système de services secrets mondial, avec un pouvoir maritime immense, et était le centre des échanges d’or et d’argent du monde, en lingots.


Avant le pillage de tous les pays du proche orient déguisé en croisades, ces pays utilisaient le système monétaire basé sur l’or, alors que l’Europe utilisait l’argent.

...Durant ce processus de pillage, Venise a pompé tellement d’or de l’Est et d’argent de l’ouest (pour financer les croisades notamment), que l’Europe changea pour l’or, et le proche orient pour l’argent. Venise dominait le commerce avec de riches contrées telles que la Perse (Irak), jusqu’à la Chine, son moyen d’échange le plus courant étant le lingot.En manipulant et contrôlant le prix de l’or et de l’argent, les vénitiens spéculaient sur la valeur des pièces de monnaie de toute l’Europe et partout ailleurs dans le monde.
Ils étaient la base du système moderne des taux d’échange qui ont cours à la Bourse.


...Venise a provoqué la triste période de l’âge des ténèbres du 14ème siècle à force de piller l’Est et l’Ouest de l’Europe, jusqu’à un tel point que le Pape Pius II les compara aux empereurs romains (et pour cause)... Selon certains, ils auraient causé la peste noire responsable de 25 millions de morts (un véritable génocide), en faisant courir la rumeur que c’étaient « les juifs », toujours là pour prendre le blâme depuis la mort de Jésus aux mains de Rome, une fois encore sans jamais nommer les crypto-juifs au sommet du pouvoir derrière le Vatican, dont les origine sont à Babylone.


...Durant la renaissance, la nation émergente de France tenta vainement de créer une compagnie pour ruiner Gènes et Venise. Cette situation dégénéra jusqu’à la guerre de la Ligue de Cambrai au 16ème siècle, qui prévoyait d’éradiquer Venise des cartes ; mais les vénitiens, aidés par un Chigi (de noblesse noire), banquier et mécène siennois, ils purent corrompre tous les côtés et se payer assez de mercenaires pour battre la Ligue (C’est une tactique qui sera appliquée ensuite régulièrement : Financer 2 opposants pour avoir tout le contrôle. Celle du chaos contrôlé, Ordo Ab Chao).
Secouée par le développement des nations états et le changement de pouvoir sur les mers après la découverte de l’Amérique, Venise connut l’éruption de factions (les Nuovi), qui voulaient changer de capitale financière et maritime à Amsterdam & Londres, et battirent les Vecchi (anciens), proches des noblesses noires du Vatican et de l’Empire Habsbourg. "


Les 12 Grandes Compagnies marchandes de la City de Londres

..C’est durant le 16ème et le 17ème siècle qu’avec les génois, ils créèrent les pouvoirs commerciaux maritimes hollandais et anglais, à leur image et sous leur contrôle.
Les Nuovi créèrent la nouvelle institution de banques centrales privées comme à Amsterdam, qui devint la banque dominante au 18ème siècle avant la banque d’Angleterre, les bourses Hollandaise et Anglaises, et les compagnies britanniques et hollandaises d’Inde occidentale. La compagnie hollandaise continua la domination vénitienne des échanges avec l’Est, échangeant de l’argent pour de l’or, et prirent le contrôle du commerce mondial de l’esclavage et des drogues."
 Rien n’a changé depuis, on ne change pas une recette qui fonctionne. 
[4] (Voir les Sources en bas d’article)

Billet de 1 Pound en l'honneur d'Isaac Newton, le "Maître des monnaies"
 
Lyndon Larouche écrivit dans « Money or Credit ? » en 2010 : " Vers 1492, le système impérial vénitien changea drastiquement de stratégie, alors que le pouvoir mondial maritime passait de la Méditerranée à l’Atlantique… Venise, une fois établie comme le centre du pouvoir un peu moins de mille ans avant, est restée le centre de l’organisation du pouvoir monétaire, alors que l’autre branche Anglo-hollandaise, est devenue la capitale politique et militaire des opérations grandissantes globales de l’empire lui-même. Venise n’a jamais abandonné ce rôle, elle a seulement transféré certaines de ses fonctions dans une nouvelle base londonienne, comme partie de l’ajustement au changement de pouvoir actionnaire de la Méditerranée à l’Atlantique ..."

Londres (ou plutôt sa « City ») devint donc le centre du système monétaire mondial.
..La tradition de pillage vénitienne ré-émergea avec Isaac Newton comme maître des monnaies (dont l’ascension comme le plus grand savant de son époque fut sponsorisé par les Vecchi), qui a surévalué le coût de l’or pour voler l’argent pour la Compagnie des indes Orientales Britannique : 
Ça a établit l’étouffant standard de l’or des 18ème et 19ème siècles, qui fût mit en danger lorsque les États Unis utilisèrent leur propre standard qui menaçait de s’étendre sur l’Europe. C’est ainsi que les Vénitiens organisèrent la guerre de Sécession (qui ne cessera rien), et l’assassinat d’Abraham Lincoln, qui était à l’origine des greens back trop dangereux pour la banque centrale des Vénitiens dans cette nouvelle colonie (la FED)...


Un « Green Back » de la valeur de 10 dollars.

...Venise et l’Angleterre sponsorisa alors Napoléon Bonaparte, de la famille de noblesse noire génoise des Pallavicini pour détruire cette possibilité, dans un chaos sans fin via la guerre envers les nations qui avaient expulsés les jésuites, une période scellée quand les Britanniques (le nouveau parti vénitien), et l’Empire Habsbourg (le parti vénitien ancien) ont financé le traité de Vienne en 1815...


Napoléon comme souvent représenté affirmant son appartenance à la franc-maçonnerie.

...La famille Rothschild, financiers du parti vénitien ancien de l’Empire nazi Habsbourg,
Et ses familles princières régnantes déménagèrent à Londres pour devenir le géant financier mondial durant le 19ème siècle, qui contrôlerait le prix quotidien de l’or depuis leurs banques Anglaises. Ainsi, quand Nixon a enlevé l’or comme standard de la monnaie en 1971, il a simplement rétabli la vieille tradition vénitienne de spéculation sans limite sur la monnaie...

Aujourd’hui, l’argent étant virtuel, les spéculations ne peuvent que s’envoler, pour le plus grand bénéfice de ces familles bancaires internationales et leurs amis.


...60 anciennes familles vénitiennes existent encore aujourd’hui, de même que beaucoup de familles puissantes d’origine vénitienne ou romaine, qui ont changé leurs noms en déménageant pour d’autres parties du monde." [5] (Voir les Sources en bas d’article)

Sociétés secrètes de la Noblesse Noire


Il existe diverses sociétés secrètes dans le monde, toutes supervisées et gérées par la noblesse noire et les familles royales. Les sociétés secrètes sont des confréries utilisés pour l'infiltration du reste de la société ; la promotion et l'ingénierie d'agendas politiques organisés ; et la création de sous-cultures utilisés pour la persécution.
Certaines sociétés secrètes comprennent la franc-maçonnerie, l'Ordre des Rose-Croix, l'Ordre Hermétique de l'Aube dorée, le Wicca, les cultes du New Age, les cultes néo-fascistes, la Scientologie, les Jésuites, les Chevaliers de Colomb, les Chevaliers de l’Ordre de Malte, les Skull and Bones, la société de la Kabbale et d'autres (les non soulignés sont déjà connus).
Les religions organisées utilisent également des sociétés secrètes au sein de leurs églises, temples et mosquées. Toutes les sociétés secrètes sont supervisées par "l'Œil qui voit tout" (ou le Saint-Siège, Holy « See » en anglais), que les membres s'en rendent compte ou non. Les sociétés secrètes sont secrètes parce qu'elles sont des sociétés criminelles et qu'elles ont quelque chose à cacher. Le secret et la vie privée ne sont pas la même chose. Dans la plupart des sociétés secrètes, ils ont un cercle extérieur de non-initiés et un cercle intérieur. Les non-initiés créent la couche de protection, ce qui rend difficile la criminalisation de l'ensemble du groupe.
Le cercle intérieur est composé de membres initiés et ces initiations impliquaient diverses activités criminelles et hautement immorales impliquant la cupidité, le sadisme, la pédophilie, la consommation de sang et même des sacrifices humains et animaux.
 Les sociétés secrètes sont des confréries et des sororités et en faisant partie d'un groupe, cela "normalise" les initiations criminelles et immorales. En psychologie, cela est lié à la mentalité de foule parce que d'autres font ces initiations, cela les rend acceptables.
La mafia fonctionne comme une société secrète criminelle et utilise également des initiations similaires. Les membres initiés de la mafia sont appelés les hommes "faits".
La noblesse noire utilise la mafia pour faire respecter les autres sociétés secrètes.
Ils ont aussi fait chanter les membres initiés pour les empêcher d'en sortir ou de s'exprimer contre eux. La mafia se réfère au code du silence comme omerta.
Un thème commun parmi les initiés des sociétés secrètes est le symbole "Shhhh".
La façon la plus efficace de traiter avec les sociétés secrètes est d'abord de démanteler la mafia.  


Ignace de Loyola, créateur des Jésuites et le Prince Harry semblent partager le même secret.

Exemple d’influence des Jésuites sur la politique mondiale :

Ce que les écrivains modernes appellent les "Illuminati" est un autre nom pour l'Ordre des Jésuites. Avant la suppression des jésuites en 1773, Adam Weishaupt était professeur jésuite de droit canonique à l'Université d'Ingolstadt en Allemagne.
Weishaupt était un soldat loyal du pape noir Lorenzo Ricci. Lorsque les Jésuites ont été interdits par la bulle papale "Dominus ac Redemptor Noster", les Jésuites ont simplement réapparu sous le nom d'Illuminati de Bavière
Leur objectif le plus urgent était de venger leur suppression et d'unir la Maison de Rothschild, la Franc-maçonnerie du Grand Orient et les Franckistes sabbatins.

Après la formation de l'Ordre des Illuminati, les membres ont infiltré la Grande Loge Orient en France. Et quelques années plus tard, d'éminents francs-maçons ont formé le Club Jacobin qui a enflammé la Révolution française. Pendant la Révolution française, les ex-Jésuites s'assuraient de punir les prêtres catholiques, en particulier les Dominicains qui ont pris leurs richesses, leurs terres et leurs biens lors de leur suppression. Dirigés par Robespierre, les Jacobins déclencheront la terreur en France. Les pénis des frères dominicains ont été coupés, les monarques décapités et le Pape Pie VI emprisonné. Lorsque le pape Pie VI a été libéré de prison cinq ans plus tard, il a immédiatement restauré l'Ordre des Jésuites. [6] Sources en fin d’article.

Les Familles Mafieuses Papales Romaines 


Le blason du Vatican, avec la couronne triple représentant les trois domaines du Pouvoir mondial : Monétaire, politique et spirituel.

La noblesse papale est la noblesse du Saint-Siège. Peu de titres pontificaux ont été accordés depuis l'élection du Pape Jean XXIII, bien que le Pape Jean-Paul II ait anobli plusieurs personnalités éminentes pendant son pontificat, comme l'a fait le Pape Benoît XVI, par l'intermédiaire du Secrétariat d'État du Vatican. Il s'agit de titre de prince, duc, comte, marquis et baron. Les titres papaux de noblesse ont été spécifiquement reconnus par l'Italie dans le Traité du Latran de 1929 établissant l'État de la Cité du Vatican et reconnaissant la souveraineté du Saint-Siège.
En 1969, le Conseil d'État italien a décidé que la disposition du Traité du Latran concernant la reconnaissance des titres papaux incorporée dans la Constitution italienne était toujours valable et que, par conséquent, leur utilisation en Italie était toujours licite.


La noblesse noire cache qu'ils sont les propriétaires partagés du Saint-Siège qui dirige un empire mondial. Les princes des familles supérieures de la noblesse noire sont comme des monarques régnant secrètement sur les territoires de Rome à travers le monde.

Les anciennes maisons nobles de la papauté comprennent :


La Maison Aldobrandini, Maison Barberini, Maison Breakspeare, Maison Borghèse, Maison Borgia, Maison  Torlonia, Maison Chigi, Maison Colonna, Maison Conti, Maison Médici, Maison Orsini, Maison Pamphili (plus tard Doria-Pamphili) , Maison Pallavicini, Maison dEste et Farnèse. [7] (Voir sources en fin d’article)

Mais cette liste n'est pas complète :
« Sous Innocent X, il existait depuis longtemps, pour ainsi dire, deux grandes factions, ou associations de familles. Les Orsini, Cesarini, Borghese, Aldobrandini, Ludovisi, et Giustiniani étaient avec les Pamphili ; s'opposant à eux, la maison de Colonna et des Barberini. »  Leopold von Ranke, L'histoire des Papes
(Les Maisons en gras sont celles toujours actives criminellement aujourd’hui)


Les États pontificaux sous la juridiction temporelle du Pape avaient une noblesse territoriale, alliée et inter-mariée à la noblesse d'autres États italiens. Pendant cette période, dans toute l'Italie, diverses familles influentes sont arrivées à des postes de pouvoir par l'élection à la papauté d'un membre de la famille ou ont été élevées dans les rangs de la noblesse par la promotion ecclésiastique. Ces familles se mariaient librement avec la noblesse aristocratique. Des patriarches héréditaires ont été nommés duc, marquis et même prince de diverses principautés des XVIe et XVIIe siècles.
La période était célèbre pour le népotisme papal et de nombreuses familles, comme les Farnèse ou les Borgia, ont grandement bénéficié de l'existence d'un parent papal. L'Italie moderne est parsemée des fruits de leur succès - plusieurs palaces familiaux restent debout aujourd'hui pour témoigner de leur ascension parfois fulgurante au pouvoir.


Palais de la famille papale d’Este.

Après que le Royaume d'Italie ait annexé les États pontificaux et capturé Rome en 1870, le pape est resté un "prisonnier au Vatican" autoproclamé, soutenu par la "noblesse noire" des familles qui sont restées fidèles à la papauté plutôt qu'à la monarchie italienne. Le traité de Latran mit fin au conflit et fit de la noblesse papale une partie de la noblesse italienne jusqu' en 1946. A l'occasion de la signature de ce traité, le gouvernement italien a reconnu et confirmé le pouvoir du pape d'accorder des titres nobles, et a reconnu les titres accordés par le(s) Pape(s) jusqu'à cette date et tous les titres futurs comme équivalents aux titres nobles du Royaume d'Italie. Les papes continuent à décerner régulièrement des médailles du mérite et à consacrer des chevaliers.


 Les récipiendaires de ces distinctions honorifiques comprenaient à la fois des Italiens, en particulier ceux qui étaient proches de la papauté (dont certains étaient ou sont des parents du pape), et d'éminents catholiques non italiens, dont Rose Kennedy (mère du président américain assassiné John F. Kennedy). Les titres nobles pontificaux, comme l'entrée dans les Ordres équestres pontificaux de chevalerie, sont le don personnel du pape, et l'octroi de ces titres n'est pas consigné dans les Actes du Saint-Siège. CAD, qu’il n’a de compte à ne rendre à personne !

Les Noblesses noires dans les Think tanks qui régissent nos vies:

Liste des différentes Institutions, Compagnies et Groupes de réflexion qui travaillent pour les Noblesses Noires.

Les différentes cellules de réflexion qui gèrent et dirigent nos vies au travers de l'éducation, les médias, les industries de tout type, le complexe militaro-policier, la politique et divers courants spirituels, religieux ainsi que la contre culture et les médias alternatifs, et les mafias.
Parmi eux, nous allons parler de deux d'entre eux, dont les influences sur notre société sont édifiants.
Elles contiennent toutes des membres de la Noblesse Noire.

Membres aristocrates du comité des 300 : 

La famille Giustiniani, la noblesse noire de Rome et de Venise, dont la lignée remonte à l'empereur Justinien.
Pierpaolo Luzzatti Fequiz, dont la lignée remonte à six siècles aux plus anciens Luzzatos, de noblesse noire de Venise.
Umberto Ortolani de l'ancienne famille de noblesse noire du même nom.
D'autres anciens membres du conseil d'administration du Comité des 300 sont des noblesses noires Vénitiennes: La famille Doria, les financiers des Habsbourg espagnols.
Elie de Rothschild de la famille française des Rothschild.
Le Baron August von Finck (Finck, le deuxième homme le plus riche d'Allemagne aujourd'hui décédé).
Franco Orsini Bonacassi de l'ancienne noblesse noire d'Orsini qui remonte à un ancien sénateur romain du même nom.
La famille Albe dont la lignée remonte au grand-duc d'Albe.
Le baron Pierre Lambert, cousin de la famille Rothschild belge.
Un membre belge de la noblesse noire, Etienne D'Avignon, en tant que membre du Comité des 300, s'est vu confier la tâche d'effondrement de l'industrie sidérurgique aux Etats-Unis.


L'Italie a été choisie comme cible d'essai par le Comité de 300.
Elle est importante pour les plans des conspirateurs parce qu'elle est le pays européen le plus proche du Moyen-Orient et qu'elle est liée à l'économie et à la politique du Moyen-Orient.
C'est aussi le foyer de l'Église catholique, dont Adam Weishaupt a ordonné la destruction, et le foyer de certaines des familles oligarchiques les plus puissantes d'Europe de l'ancienne noblesse noire. L'Italie est importante pour une autre raison :
Il s'agit d'une porte d'entrée en Europe pour la drogue en provenance d'Iran et du Liban.
Si l'Italie avait été affaiblie par la mort d'Aldo Moro, elle aurait eu des répercussions au Moyen-Orient, ce qui aurait affaibli l'influence américaine dans la région.


Le Club de Rome : 
Divers groupes se sont réunis sous le nom de socialisme pour provoquer la chute de plusieurs gouvernements italiens depuis la création du Club de Rome en 1968.
Parmi eux se trouvent la noblesse noire de Venise et de Gênes, la loge P2 et les Brigades rouges, tous travaillant pour les mêmes objectifs. Les enquêteurs de la police de Rome travaillant sur l'affaire des Brigades rouges-Aldo Moro ont trouvé les noms de plusieurs familles italiennes très importantes travaillant en étroite collaboration avec ce groupe terroriste. On peut donc citer le rôle des opérations Gladio, les opérations des Stay Behind ou armées secrètes (nazies) de l'OTAN, dans ces crimes qui sont la base de l’ingénierie du terrorisme, dont on voit la continuation aujourd'hui avec toutes les opérations sous faux drapeau, comme celui du massacre de Charlie Hebdo, décrypté sur ce blog. 


En 1978, le corps du juge Aldo Moro, qui enquêtait sur la Mafia, est retrouvé dans un coffre de voiture

Le Club de Rome est une organisation conspiratrice, un mariage entre les financiers anglo-américains et les vieilles familles nobles noires d'Europe, en particulier la soi-disant "noblesse" de Londres, Venise et Gênes.
La clé d'un contrôle réussi du monde est leur capacité à créer et à gérer des récessions économiques sauvages et d'éventuelles dépressions : Le Comité des 300 considère les convulsions sociales à l'échelle mondiale, suivies des dépressions, comme une technique d'adoucissement pour de « plus grandes » choses à venir.Brzezinski n'a pas écrit ses livres en tant que citoyen privé, mais en tant que conseiller à la sécurité nationale de Carter et membre dirigeant du Club de Rome, du Comité des 300,Du CFR, et de l'ancienne noblesse noire Franckiste polonaise. [8] Source en bas d'article.

 Influences de la Noblesses Noire sur la culture populaire et notre Histoire:


Les Rolling Stones, groupe ouvertement sataniste, rendent hommage sur l’album « Sympathy for the Devil » à Alistair Crowley,  La « Bête 666 » qui modernisé la magie sexuelle et les sacrifices d’enfants.

Le Rock a permis d’introduire de nouveaux cultes (comme le New Age) et à renforcer ceux qui fonctionnaient déjà (comme l'OTO) qui comprennent des gangsters du rock comme les "Rolling Stones" (Un groupe de dégénérés et de vampires très apprécié des noblesses noires européennes) et tous les groupes rock (& ses dérivés) créés par l'institut Tavistock (d'ingénierie sociale) qui ont commencé avec les "Beatles":

Il existe d’ailleurs un très bon livre de David Mc Gowan, qui explique comment toute la contre-culture et Woodstock sont une création de la CIA en vue de créer la destruction du cocon familial, première structure sociétale saine (en créant le "conflit des générations, notamment aussi avec l'assistance d'Hollywood), ainsi que la révolution sexuelle qui mènera à toutes les dérives, dont la démocratisation de la pédophilie qui devient hors de contrôle aujourd'hui. 
Le but ultime étant le contrôle total des naissances à des fins de dépopulation mondiale. Relisez "Le Meilleur des Mondes" de l'initié Aldous Huxley pour comprendre en quoi consistera ces politiques mondiales du NOM. [9] Source en bas d'article.

Ils ont aussi permis de construire le culte du fondamentalisme chrétien, initié par le serviteur de la Compagnie des Indes orientales britanniques, Darby, qui sera utilisé à mauvais escient pour renforcer l'État sioniste d'Israël en s'identifiant aux juifs par le mythe du "peuple élu de Dieu" (alors qu’on a vu qu’ils étaient surtout non sémites car venant principalement du pourtour de la mer noire, d’où aussi leur qualificatif de « Noblesses Noires »), ainsi qu’en donnant des sommes d'argent très substantielles à ce qu'ils croient à tort être une cause religieuse dans l'avancement du christianisme.

Un bureau d'assassinat professionnel est situé en Suisse et était jusqu'à récemment dirigé par un personnage fantomatique dont il n'existait pas de photographies après 1941. Les opérations ont été et sont probablement encore financées par la famille Oltramare, noblesse noire  propriétaire de la Banque Lombarde Odier de Genève, une opération du Comité des 300. [10] Source en bas d'article.



Les princes Battenberg utilisent les deux lions sur leurs armoiries Tout comme les deux lions sur les armoiries de Massimo.

Les familles Massimo, de Savoie, Windsor et Bourbon sont des familles royales liées par le mariage et la lignée. La famille Massimo est une royauté du Vatican et a régné dans les anciens États pontificaux. La famille Massimo serait la famille dominante de la noblesse noire, mariée plusieurs fois avec les familles royales Bourbon et Savoie ainsi qu'avec la Maison de Wettin. Les familles Bourbon et Savoie sont mariées avec la Maison de Battenberg et la Maison des Habsbourg : La grand-mère du roi catholique Juan Carlos d'Espagne était la reine Victoria Eugénie de Battenberg et son père était le prince Henry de Battenberg qui a épousé la princesse Béatrice du Royaume-Uni. La mère du Prince Philippe (père du prince Charles) était la princesse Alice de Battenberg.  Il est aussi un nazi.

Le prince Philippe durant sa jeunesse participait à des funérailles nazies

Le Prince Charles est donc issu d’Une Saxe-Cobourg-Gotha et d’un Battenberg, tous deux changeant de noms pour être acceptés par le peuple anglais : 
Une dynastie entière de Nazis. La famille Battenberg a été fondée par la Maison Massimo...
Les familles royales Massimo, Savoie, Windsor et Bourbon sont le noyau central au sein des familles royales et nobles européennes.

Ce sont eux qui ont conçu les Fascistes et les Nazis


La Maison de Savoie a mis au pouvoir Benito Mussolini, le dictateur fasciste de l'Italie qui a établi la Cité du Vatican en tant que nation souveraine en 1929. En établissant la Cité du Vatican en tant que nation souveraine, cela a donné à la noblesse noire une base pour mener ses activités criminelles tout en étant protégée par la religion.
Les familles de Savoie et de Bourbon ont mis au pouvoir le dictateur fasciste de l'Espagne Francisco Franco qui a rétabli la Maison de Bourbon en tant que monarques régnants en Espagne.
La plupart de la noblesse allemande a permis à Adolf Hitler de s'élever dans la puissance par leur richesse, autorité, et influences. Beaucoup de princes allemands étaient également nazis. Le prince Edward VIII de Windsor était connu pour son soutien aux nazis. 

Le mot holocauste signifie une offrande brûlée, et ce sont aussi les militaires britanniques et américains qui ont bombardé les populations civiles à Dresde en Allemagne et les civils à Nagasaki et Hiroshima, ainsi bien sûr que les fours des camps nazis. [11] Source en fin d'article.
Le salut nazi était le salut romain. Le nazisme était le fascisme.


Comme les centurions de l’Empire romain, les présidents d’aujourd’hui jurent allégeance à leurs maîtres

Union européenne de Rome
L'UE est basée sur le Traité de Rome qui a été signée à Rome sur la colline du Capitole. Mario Draghi est le président de la banque centrale de l'UE, est né à Rome et a fait ses études à l'Institut Massimo.
 L'UE a son siège en Belgique et au Luxembourg et les familles royales belge et luxembourgeoise sont mariées avec des nobles romains et italiens, dont les familles Bourbon Parme, Torlonia, Savoie et Ruffo di Calabria. 
Le Grand-Duc Henri de Luxembourg et le Roi Philippe de Belgique sont tous deux Chevaliers romains de Malte. 
Jean Claude Juncker est également Chevalier de Malte et président de la Commission européenne. 
Le Prince Carlos de Bourbon-Parme qui est un noble italo-néerlandais et Chevalier de Malte a travaillé au Conseil politique européen à Bruxelles, qui travaille avec l'UE. 
Le traité de Maastricht a développé l'UE et a été signé aux Pays-Bas sous le règne de la reine Beatrix qui est aussi une dame de Malte et tante du prince Carlos de Bourbon-Parme. [12] Source en fin d'article.
Conclusion

Rome n'est jamais tombé, l’Empire s'est transformé en l’Église Papale Romaine Catholique :  L'Empereur est devenu pape, les deux portants le même nom de Pontifex Maximus.

Trouvé sur le mur de Brandon Houser que je remercie infiniment pour m’avoir aidée à mener cette enquête aussi loin :
"Les Illuminati est un terme générique utilisé pour se référer à ceux qui dans l’ombre "savent, ou sont illuminés (par le savoir)" : Ces personnes manipulent la manière dont les interactions globales fonctionnent, et sont impliqués dans la cause du contrôle planétaire.
Illuminati est un mot Latin qui évoque le cœur central (de ce système), qui nous ramène à l’ancienne Babylone, Perse & plus tard la civilisation Gréco-Romaine.
Au travers des siècles il a évolué jusqu’aux Ptolémaïques, Mérovingiens, aux Cités Etats Italiennes, à divers Principautés & Duchés, les Empires Romains, sacrés (sous forme du Vatican), & autres Européens, Espagnols & des Royaumes Unis etc, & en particulier Byzantins; jusqu’au perfectionnement de cette structure sous la forme de l’Eglise Catholique Romaine & Orthodoxe Grecque. [13] Source en fin d'article.


Voici la structure organisationnelle "basique" :

Les Familles Papales de Noblesse Noire descendent des Anciens Romains : 
Les Orsini (Pepe Orsini serait le "Pape Gris"), Farnèse, Aldobrandini, Somaglia & les anglais Breakspears, etc. sont "Les véritables familles."
Ces Couronnes sont soutenues et unifiées avec d’autres Maisons Nobles Italiennes, (Allemandes ou Espagnoles) comme la maison de Savoie, Pallavicini etc.
Notable est l’illustre Maison des Giustiniani, avec ses racines à Venise, Gènes, en Corse & l’île grecque de Chios. Ils seraient les descendants de l’Empereur Byzantin  Justinien I le Grand, qui régna sur l’Empire Romain oriental de Constantinople au 6ème siècle.
La Maison Orsini déclare une descendance de Julio-Claudien de l’Empire Romain occidental, bien qu’il n’y ait aucune division durant ce règne.

Cette Diaspora de Noblesse Noire, blanche et européenne, est liée à la fondation sur lesquelles ces maisons posèrent durant le moyen Age en capitalisant sur le premier et le second concile de Nicée et plus tard les Croisades, la Reconquista et la Renaissance.

Toutes ces familles fournirent donc des Papes, des seigneurs Féodaux, et contrôlent maintenant de nouvelles additions à la création Farnèse de l’Ordre des Jésuites, qui à leur tour ont entrainé Adam Weishaupt, le créateur des Illuminati de Bavière.
La Papauté, avec ses quartiers généraux au Vatican, contrôle la plus grande part des richesses, de terres, d’anciens artéfacts, d’observatoires, d’archives & contrats au monde.
La Curie Romaine contrôle les opérations pendant que les Papes blancs et noirs agissent comme leurs chefs cérémoniels qui seront éliminés s’ils dévient (car la plupart des Papes ne sont plus de sang royal comme les temps anciens). De la grande région  de Rome, le Vatican contrôle directement ces groupes de fidèles qui perpétuent le contrôle d’autres groupes inféodés, exactement de la même manière que durant la République Romaine et plus tard l’Empire Romain, dont la fondation est la racine de toute loi, commerce, gouvernement, langage et divertissement occidentaux. "
Ce monde a été méticuleusement "Romanisé" : 
Vous remarquerez leurs traces partout, autant dans l’idéologie que l'architecture.
Tout est fasciste car nos dirigeants le sont, à l'image du faisceau de licteur qui les symbolise.
Catholique veut dire universel, comme cette religion qui a un contrôle sur notre univers.


Que font donc ces faisceaux de licteur au Congrès américain pu sur nos passeports européens par exemple ?


Je tiens aussi à remercier le créateur du blog ahuwahzeus qui donne absolument tous les renseignements et détails nécessaires pour savoir QUI sont ces familles criminelles à la tête du monde, quelles sont leurs activités mafieuses en détail aujourd’hui et leur lien entre elles.
Vous trouverez une version française de son blog ici pour les non anglophones qui voudront connaître les noms exacts, positions dans la société et leurs crimes sur les peuples du monde.
Merci aussi à mon ami Sam Touche qui aura pris la peine de faire ce travail de traduction pour nous, même s’il reste un peu approximatif parfois. Si d’autres sont bilingues et veulent participer à ces révélations fracassantes en corrigeant cette traduction, veuillez me contacter.

Le sujet étant vaste, d'autres articles suivront, pour le détailler en profondeur.
Les prochains articles aborderont le concept d'esclave du système sous les bulles papales et le code Justinien ; probablement LA famille la plus puissante de ce groupe d’aristocrates de l'ombre et comment ils arrivent encore à amasser de l'argent tout en créant une véritable adulation auprès des plus jeunes ; une de ces familles de Noblesses noires en particulier, afin de vous faire toucher du doigt les pratiques régulières de ces familles, et leur rôle dans l’établissement de l’ancien ordre mondial, ainsi que ma triste expérience personnelle avec cette famille,ce qui m’a plongé plus encore dans ces études sur ces nobles, et ce qui reste un des secrets les mieux gardés de ce monde hautement corrompu : La corruption de la Bible au 16ème siècle, avec l’utilisation de l’une de leurs figures historiques les plus connues comme représentation de Jésus, créant ainsi le Dieu blanc de nos églises, et le « Maître ascensionné » du New Age. 


Le gentil Jésus ascensionné New Age avec sa jolie auréole pyramidale.

J'encourage évidemment le maximum de gens à creuser ces recherches, d'autres noms ne sont pas nommés ici du fait de leur relative divulgation sur le net précédemment en français. 
Je n'ai donc pas jugé nécessaire d'en parler, des liens dans les sources de l'article vous y mèneront.
Une fois encore je remercie tous ceux qui, avant moi, ont creusé le sillon dans lequel je me suis engouffrée et qui m'a menée à ces découvertes aussi puissantes en terme de vérité sur ce monde, que quasiment inconnues dans les pays francophones. Ravie si ça a pu éclairer quelques lanternes...


Note : Il est permis de partager cet article, mais seulement dans son intégralité, sans déformation du texte, avec la permission de l’auteure, et en mentionnant la source.  

Danick, le 15/08/2018

Sources :

[4] : Babylon's Banksters: The Alchemy of Deep Physics, High Finance and Ancient Religion de Joseph P. Farrell ; Against Oligarchy (1996) & Surviving the Cataclysm: Your Guide through the Worst Financial Crisis in Human History, (1999) de Webster Tarpley.  http://timpouce94.over-blog.com/2016/06/la-noblesse-noire.html
[5] : www.cecaust.com.au/ltic/4a.pdf (Seulement en anglais sorry)
Sources additionnelles :

Vidéos :
En anglais :

2 commentaires:


  1. 1) Colins ; La plus puissante famille Satanisme et Sorcellerie
    2) Freeman ; Drogue et Sorcellerie
    3) Warburg ; uni au Rothschild
    4) Bundy ; Secrets et Satanisme
    5) Bush ; Finances, Banques, Guerre
    6) Du-Pont, Poudre Noire, Dynamite, Explosifs
    7) Morgan ; Finance et Or
    8) Rockefeller ; Pétrole
    9) Rothschild ; Réserve Fédérale, Finance
    10) Astor ; Finance et Politque

    Et aussi (compris dans les 13, ceux de dessus et ci-dessous) :

    Kennedy
    Li (Chinois)
    Onassis
    Russell
    Van Duyn
    Les Mérovingiens (Familles Royales Européenne)

    Et les 300 Familles (quelques exemples) :

    Agnelli, Balliol, Beale, Bell, Bouvier, Bush, Cameron, Campbell, Carnegie, Carrington, Coolidge, Delano, Douglas, Ford, Gardner, Graham, Hamilton, Harriman, Heinz, Kuhn, Lindsay, Loeb, Mellon, Montgomery, Morgan, Norman, Oppenheimer, Rhodes, Roosevelt, Savoie, Schiff, Seton, Spencer, Stewart / Stuart, Taft et Wilson. Et beaucoup d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes ces familles sont déjà connues & nommées depuis longtemps, notamment par Fritz Springmeier, que je remercie pour sa contribution à l'ouverture d'esprit de la population sur ce sujet. Cependant ces familles ne sont pas les plus riches au monde car elles travaillent pour celles nommées ci-dessus pour la première fois, compilée, en français. C'est à prendre en compte dans nos recherches sur ceux qui dirigent le monde dans l'ombre du Vatican & des Jésuites.

      Supprimer